Comment tout a commencé...

Félix Pey portrait
Comme beaucoup d'établissements, la Maison de Retraite Publique Félix Pey était un ancien hospice, qui a pour fondateur M. Felix PEY, membre du Conseil de la Fabrique de l'église paroissiale de SOLLIES-PONT.

C'est par un testament du 4 décembre 1836 que M. PEY a légué à la commission administrative une vaste maison avec jardin ainsi qu'une somme de 8000 francs destinée à la transformation de cet immeuble en un établissement pour les vieillards pauvres et malades.

L'hospice FELIX PEY est pendant longtemps un établissement de charité destiné à recevoir les indigents sans distinction d'âge. Il est d'abord servi par les religieuses de l'Ordre de Sainte Marthe qui s'en occupent avec dévouement jusque dans les années soixante-dix. Puis, un directeur à mi-temps vient gérer cet établissement.

Il faut attendre 1978 pour que l'Hospice FELIX PEY ait son propre directeur. C'est en effet à cette date, que le Maire de l'époque, décide de donner à l'Etablissement un responsable à plein temps afin de répondre au mieux aux nouveaux besoins et eu égard à la Loi N°75.535 du 30 juin 1970 modifiée, relative aux Institutions Sociales et Médico-Sociales selon lesquelles l'Etablissement doit accueillir essentiellement des personnes âgées.

La transformation


Peu à peu les hospices disparaissent au profit des Maisons de Retraite. C'est un Arrêté du Ministère de la Solidarité Nationale qui transforme l'hospice en Maison de Retraite le 8 avril 1981.

Désormais, les Maisons de Retraite accueillent des personnes âgées de plus de 60 ans qui reçoivent dans ces établissements les soins dont elles ont besoin, dans une atmosphère aussi proche que possible de ce que serait leur vie à domicile.

Cette transformation en établissement à caractère social inaugure une nouvelle politique en matière d'accueil des personnes âgées. Elle entraîne aussi un changement de statut juridique.

Pour qu'à cet effort social corresponde une meilleure prise en charge des soins, les Maisons de Retraite se dotent d'une section de cure médicale permettant d'assurer les soins liés à une perte d'autonomie.

Par Arrêté du Préfet du Var du 26 juillet 1982, la Maison de Retraite FELIX PEY est autorisée à accueillir 47 personnes âgées.

Le Conseil d'Administration, en 1990, décide une première rénovation du bâtiment existant, puis en 1999 un deuxième bâtiment voit le jour permettant de créer une structure de 60 lits.

En 2002, grâce à cette extension, la Maison de Retraite se transforme en EHPAD (Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) grâce à la signature de la Convention Tripartite. C'est donc un établissement médicalisé qui accueille une population âgée fragilisée ne pouvant plus rester à domicile. En conséquence, l'Etablissement emploie du personnel soignant et diplômé.

FUVI0111ADANAUL
FREE Joomla! template "Adana"
joomla 1.6 templates by funky-visions.de